Ma 2ème Saint-Vincent, à Mercurey

Parce que ça faisait bien longtemps que je n’avais pas eu l’opportunité de pouvoir partager une belle expérience avec vous….

Parce que j’avais adoré ma 1ère Saint-Vincent Tournante à Irancy

Parce que cette année, le temps s’annonçait clément pour l’occasion….

Parce que la team @igersbourgogne organisait un instameet (comprenez rencontre de fans d’Instagram, amoureux de la Bourgogne et de la photo/photo mobile) en partenariat avec l’Office de Tourisme et des Congrès du Grand Chalon  pour cet événement….

Parce que chanceuse, j’ai gagné un pass – kit TER pour me rendre à Mercurey…. (Bien que consommation d’alcool rime avec modération)

Parce que bourguignonne, je ne pouvais pas passer à côté de cette Saint-Vincent Tournante 2017….

Je m’en vais vous conter pourquoi je risque fortement de participer à l’édition 2018…

Quand Saint-Vincent rime avec tradition bourguignonne

Commençons par le commencement avec un petit rappel historique : Apparues au Moyen-Age, c’est en janvier 1938 que la confrérie des chevaliers du tastevin relance les manifestations liées à la Saint-Vincent en organisant la première Saint-Vincent tournante d’envergure à Chambolle-Musigny. (défilé des confréries, intronisation et ouverture des caveaux).

Evénement phare des festivités vigneronnes, ce sont les villages de Mercurey et Saint-Martin-sous-Montaigu qui ont eu l’honneur d’accueillir cette 73ème Saint Vincent Tournante .

Parce que la Saint-Vincent rime avec découverte d’une appellation

Pour la troisième fois depuis 1962, la Saint-Vincent Tournante s’est installée au coeur de l’appelation Mercurey. Dans le kit de dégustation, un flyer réalisé par l’Association des Sommeliers de Bourgogne, présente les millésimes à déguster: Les spécificités des Mercurey Blancs 2014 et 2015, et celles des Mercurey Rouges, 2011,2012,2013 et 2014.

En amont de la manifestation, différentes vidéos diffusées notamment sur les réseaux sociaux, permettaient d’appréhender l’appellation à découvrir qui comprend 85 Climats (dont 32 en premier cru): j’ai apprécié celle réalisée par le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB).

Enfin, la description faite par Olivier Poussier , meilleur sommelier du monde en 2000, finit de dresser le portrait de cette appellation: « Les beaux vins de Mercurey possèdent une certaine densité, une matière qui leur permet de (…) vieillir quinze à vingt ans, dans des millésimes solaires. Ce sont des pinots noirs très structurés, assez tanniques qui naturellement demandent du temps avant d’être bus »

Parce que la Saint-Vincent rime avec découverte d’un village viticole

Situé au cœur de la Bourgogne, entre la Côte d’Or au nord et le Beaujolais au sud, le village de Mercurey, qui compte un peu plus de 1 200 habitants, est un village à vocation essentiellement viticole : plus du tiers de la superficie de la commune est planté de vignes. Mercurey est considéré comme le chef de file des crus de la côte Chalonnaise. 

De la pierre, du fer, du bois, du vert et l’architecture spécifique de maisons vigneronnes…Bref, la Bourgogne, comme on l’aime: authentique!

Parce que la Saint-Vincent rime avec bénévoles

On note tout le savoir-faire, voire même le talent, de l’ensemble des acteurs ayant oeuvré pour la réussite de cette Saint-Vincent.

Outre un programme rythmé par les cérémonies traditionnelles le samedi, le badaud pouvait, au gré de son errance,

  • découvrir 8 thèmes/quartiers ( les vins de Mercurey dans le monde, dictons et coutumes, gastronomie/accords mets/vins, les métiers de la vigne et du vin en 1900…),
  • profiter d’un des 26 points de restauration proposant prioritairement des produits bourguignons (autant dire qu’il y en avait pour tous les goûts),
  • et, en flânant d’un point de dégustation à l’autre, (13 points de dégustation au total, 3 pour les millésimes blancs, 10 pour les millésimes rouges),
  • profiter des animations pour petits et grands: caveau pour enfants, expositions, musique, déambulations, vols de montgolfière et ballon dirigeable….

Bref, tout un programme!

Parce que la Saint-Vincent rime avec partage, convivialité, produits du terroir …

Record d’affluence pour cette édition 2017 avec plus de 100 000 personnes accueillies sur Mercurey et Saint-Martin-sous-Montaigu, dont 60 000 sur la seule journée de samedi! Ce sont, à priori, 15 000 bouteilles qui ont été ouvertes pour l’occasion.

Présente justement le 1er jour, je comprends mieux pourquoi il nous était parfois difficile d’accéder au précieux breuvage (notamment blanc!) à déguster. Patience et bain de foule était de rigueur, le tout dans la bonne humeur, évidemment!

A l’image de l’an passé, un esprit bon enfant règne dans les rues. Les groupes d’amis arborent des accessoires et tenues vestimentaires parfois improbables, souvent drôles, signe distinctif de ralliement.

J’ai entendu dire, que l’année prochaine, la Saint Vincent aura lieu à Prissé, pour célébrer le vignoble du cru Saint-Véran… En serez- vous?


Photos prises par mes soins


Plus de photos de la Saint Vincent 2017, c’est par ici 🙂

Le teaser officiel de la Saint-Vincent 2017, c’est ici 🙂

Plus d’information sur les vins de Bourgogne : http://www.vins-bourgogne.fr/


Remerciements

  • à Amélie de l’Office de Tourisme et des Congrès du Grand Chalon pour l’organisation, les kits dégustation
  • à la team des @igersbourgogne pour cette journée vineuse
  • à la SNCF /TER-Bourgogne-Franche-Comté pour la logistique d’une intermodalité sans faille

 

Publicités

Antheuil, dans la Vallée de l’Ouche

Parce que citadine, j’apprécie me mettre au vert….

Parce que la Vallée de l’Ouche est aux portes de Dijon….

Parce que cette vallée offre un patrimoine naturel remarquable…

Parce que j’ai passé, enfant et adolescente, toutes (ou presque) mes vacances scolaires à Antheuil, petit village d’irréductibles sorciers ( si je vous le dis!)…

Parce que j’aime m’y rendre pour me ressourcer….

Parce qu’Antheuil, comme d’autres villages de la Vallée, recèle de trésors cachés

Parce que j’avais envie de partager avec vous, ma madeleine de Proust

Je m’en vais vous conter pourquoi Antheuil est mon coin de paradis:

Quand le temps s’arrête à Antheuil

Dans les rues d’Antheuil

Village comptant moins de 100 âmes, le passé viticole se lit sur les façades de nombreuses maisons: le long de la Grande Rue, on retrouve l’architecture type des maisons vigneronnes des Hautes Côtes.

Antheuil ou le temps suspendu…: En 100 ans, presque rien n’a changé dans ce village niché dans la Vallée de l’Ouche.

 

Le Lavoir

Patrimoine vernaculaire par excellence dans nos villages, le lavoir d’Antheuil est traversé par l’eau issue de la source dite du Bel Affreux, qui, après avoir dévalé la vallée, rejoint l’Ouche. Suivant l’heure et la saison, les rayons du soleil baignent le lavoir d’une douce lumière.

L’église saint Antide

A première vue, rien d’exceptionnel… Néanmoins son histoire débute en 1004, avec la construction d’un prieuré par les moines bénédictins… A vous de partir à la découverte de la suite de l’histoire…

Des légendes, nombreuses, courent quant aux inscriptions en grec sur le bénitier et l’histoire de saint-Antide, qui possédait un grand pouvoir sur les mauvais Esprits… Mais aussi sur le ruisseau, nommé le Bel Affreux ou encore sur la Roche Percée qui surplombe le village…

Peut-être aurez-vous la chance de croiser une habitante, un peu conteuse, un peu sorcière (pas d’inquiétude, c’est une bonne sorcière!), un peu (beaucoup) passionnée par l’histoire du village,un peu bavarde, un peu rigolote, un peu attachante (…) qui prendra grand plaisir à vous raconter les anecdotes et légendes qui participent à l’atmosphère magique et mystérieuse qui règne sur ce petit village.

Quand la Nature sublime Antheuil

Classé Natura2000 (protection de la faune et de la flore), ce site offre un environnement préservé d’une grande qualité: on y trouve même de la glaise!

Le Bel Affreux

A 200 m du lavoir et de l’Eglise, surgit, d’une gueule de pierre, le Bel Affreux. J’aime flâner le long du ruisseau, pour me rendre jusqu’aux grottes, tant l’été, pour la fraîcheur qu’il procure, que l’hiver, pour le magnifique spectacle qu’il donne, en dansant sur les cascades de tuf.

Cette promenade apaisante est un véritable enchantement.

NB: Les grottes ne sont ouvertes au public qu’un jour par an, en octobre, lors d’une journée encadrée par des spéléologues.

La Roche Percée

Lors de mes escapades à Antheuil, j’aime me rendre à la Roche Percée, sur la colline Est, qui domine le village et offre une vue remarquable sur la vallée. Depuis le village un sentier vous y conduit.

SAM_1480-01_resultat

Profiter du paysage, d’un coucher de soleil, de la flore…. Juste être.

Antheuil ou l’invitation à prendre le temps

Quand je me rends à Antheuil, j’aime prendre le temps… Le temps d’observer la faune et la flore qui m’entourent….

Le temps de partager des moments privilégiés avec des proches…

Le temps de flâner le long de chemins de traverse, quelque soit la saison…

Le temps d’un coucher de soleil…

 

…Et vous, où se cache votre petit coin de paradis?


Photos prises par mes soins


Découvrir la Vallée de l’Ouche, préparer son séjour: 

– Office de Tourisme de Bligny-sur-Ouche

– Office de Tourisme Ouche et Montagne

– Côte d’Or Tourisme 

Découvrir les contes sur Antheuil: 

20160821_195302-01_resultat
Demandes et informations à jchanussot0461@orange.fr

 

 

 

Besançon & sa Citadelle

Parce que j’avais envie de sombrer du côté francomtois de la Bourgogne …

Parce que j’avais l’opportunité de passer une journée « guidée » à Besançon, entre son centre ville et sa Citadelle

Parce que j’aime la vieille pierre…

Parce que, tout simplement, y’a plein de trucs sympas à faire, à goûter, à voir en Franche-Comté

Parce que ce n’est pas loin…

Parce que j’aime faire la touriste…

… Voilà pourquoi j’y retournerai!

La Citadelle de Besançon

La Citadelle propose des visites adaptées à l’emploi du temps de chaque touriste. Il faut toutefois compter une demie-journée minimum pour profiter pleinement de ce site inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO (2008).

Elle abrite également le musée comtois, le musée de la Résistance et de la Déportation, le muséum et ses espaces animaliers ( Aquarium, insectarium, jardin zoologique…)… sans compter l’ensemble du patrimoine architectural du site qui couvre 11 hectares… Vaste programme!

Merci Vauban!

Même si le chef d’oeuvre de Vauban n’est plus à présenter… Qu’il est bon de se laisser porter par une visite guidée et animée par Vauban lui-même!! Si, si, l’architecte militaire de Louis XIV… On m’aurait menti?! 🙂

Pendant une heure, un comédien-guide nous dévoile, avec humour et en interagissant avec ses spectateurs, ses connaissances sur l’histoire et l’architecture du site. Apprendre en s’amusant, quel plaisir!

Chapelle Saint-Etienne

Belle réhabilitation et utilisation de cette chapelle, qui, le temps d’un spectacle multimédia, nous immerge pleinement dans l’Histoire du lieu.

Les chemins de ronde

Après la visite guidée et animée, j’ai profité du quartier libre pour grimper sur les chemins de ronde. La Citadelle surplomble à plus d’une 100m la vieille ville de la capitale comtoise. J’ai bénéficié de points de vue époustouflants sur la ville, la vallée et le patrimoine architectural du site.

 Le restaurant

Après l’effort, le réconfort… Qui passe bien souvent par mon estomac! 🙂 C’est sur place, au restaurant Le Grand Couvert dans la Citadelle que nous avons déjeuné avant de partir à la découverte de la vieille ville.

Besançon

Palais Granvelle

C’est au Palais Granvelle que nous poursuivons notre découverte. Ce palais, dans un parfait état de conservation, nous plonge en pleine Renaissance (XVIè siècle). L’Histoire de Nicolas Perrenot de Granvelle, garde des sceaux de l’empereur Charles Quint, se dessine au fil des explications données par la guide.

Musée du Temps

Le palais Granvelle abrite le Musée du Temps. La guide nous fait revivre les grands moments de l’horlogerie bisontine. Collections d’horlogerie, tapisseries, peintures historiques, objets d’art nous plongent dans l’histoire du lieu et de la ville.

Bémol: Entre la richesse des collections exposées, la passion de notre guide dans ses explications, les questions des touristes d’un jour que nous étions, le temps nous a manqué pour découvrir le fameux pendule de Foucault (déception). Un panorama sur les toits de la ville manqué (grosse déception)! Bref, 2h pour un groupe de 20 personnes n’est pas suffisant, même pour survoler le musée, et découvrir quelques lieux d’intérêt dans la vieille ville. Revenir, je devrai!

Juste flâner dans les rues de Besançon

Notre accompagnatrice nous a ensuite guidés dans les rues de la vieille ville pour nous lire l’Histoire qui se dessine sur les façades, dans les cours intérieures… Quand à Dijon la pierre de Bourgogne prend des teintes rosées, celle à Besançon prend des teintes bleutées: belle complémentarité, non?

 

Un peu,beaucoup de Franche-Comté…

Parce que ça fait un an déjà que nous avions lancé notre 1ère échappée en Franche-Comté avec Papilles en Balade et Dans les jumelles d’Alexandra… C’est d’ailleurs Papilles en Balade qui vous raconte notre balade en Franche-Comté, effectuée il y a un an :

– Salines d’Arc-et-Senans

Découvrir la Balade aux Salines d’Arc et Senans

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Ornans et la Vallée de la Loue

Flâner avec Papilles en balade à Ornans et dans la vallée de la Loue, c’est par ici

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Arbois&ses vins

Déguster et savourer la Franche-Comté, c’est par ici!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et vous, vous sombrez quand du côté Francomtois de la #BFC?


Préparer sa visite à la Citadelle : http://www.citadelle.com/fr/

Préparer sa visite à Besançon: http://www.besancon-tourisme.com/fr/

Découvrir le Musée du Temps: http://www.mdt.besancon.fr/

Séjourner en Franche-Comté: http://www.franche-comte.org/


Photos prises par mes soins.

Flâner au Château de Bussy Rabutin

Parce qu’il y avait un instameet (rencontre d’instagramers) organisé dans l’Auxois par les @igersbourgogne

Parce que cette journée associait vin et patrimoine

Parce que j’aime la vieille pierre… Et les anecdotes croustillantes des siècles passés…

Parce que je n’avais jamais eu l’occasion de visiter le château de Bussy Rabutin…

Après le Domaine de Flavigny-Alesia, j’ai découvert ce château et ses jardins.

Le château, reflet de la Renaissance

C’est dans un vallon boisé de l’Auxois que se cache le château de Bussy-Rabutin. Remercions Louis XIV qui a condamné à l’exil le comte Roger de Bussy-Rabutin, sur ses terres bourguignonnes, nous laissant ainsi ce fabuleux témoignage de l’Histoire.

Exil?

Suite à quelques incartades, le comte est condamné une première fois à l’exil dans son château, sur ses terres de Bourgogne. Pour distraire sa maîtresse, il écrit un roman l’Histoire amoureuse des Gaules, pamphlet qui dévoile les galanteries de la cour de France. Publié contre son gré, cet ouvrage provoque le scandale. Embastillé, puis libéré pour être condamné, cette fois-ci, à l’exil définitif, Roger de Bussy-Rabutin développe une grande amertume, notamment quant à sa carrière militaire brisée.

Au fil des pièces, (la salle des Devises, le salon des Hommes de guerre, la galerie des Rois, la tour Dorée, la chambre (…) ) la visite permet de découvrir, grâce au décryptage de la guide, son amertume, notamment, à l’égard du Roi-Soleil.

Exposition temporaire/ itinérante

L’exposition itinérante « Lanternes magiques et fantasmagories« , est accessible jusqu’au 26 juin. C’est dans l’aile Sarcus, habituellement fermée au public, que vous pouvez découvrir moultes inventions du XIX ème siècle, le tout dans une ambiance de maison hantée!

 Le jardin à la française

Labellisé  « Jardin remarquable », le jardin à la française du château est fidèle à son apparence du XVIIème siècle. Superbe cadre de verdure avec des bassins et un labyrinthe. Buis, rosiers, pivoines et autres plantes habillent l’ensemble.

Pour pouvoir profiter pleinement du village de Bussy-le-Grand, du parc du château qui conserve également un rucher, un verger, un potager comportant d’anciennes variétés de légumes (…), il me faudra revenir par beau temps!

Et vous, c’est pour quand votre immersion dans le XVIIème siècle?


Plus d’informations: http://www.chateau-bussy-rabutin.fr/

Préparer son séjour dans l’Auxois: http://www.ot-montbard.fr/


Photos prises par mes soins.

Escapade au Domaine de Flavigny-Alesia

Parce qu’il y avait un instameet (rencontre d’instagramers) organisé dans l’Auxois par les @igersbourgogne

Parce que cette journée associait vin et patrimoine

Parce qu’en dehors de la célébrissime Côte des vins, il en existe d’autres qui méritent d’être connus…

Parce qu’en tant que bourguignonne, je me dois de connaître les vins issus de cette belle terre…

Parce que je ne suis pas contre une p’tite dégustation…

Parce que lors de la dernière Saint Simon, je n’avais pas eu le temps de me rendre à ce domaine…

Malgré les mauvaises conditions météo, j’ai découvert le vignoble et domaine de Flavigny-Alesia

Le domaine de Flavigny-Alesia

Le domaine

C’est dans les bâtiments de l’ancienne dépendance monastique autour du lieu-dit « Pont Laizan », que Cyril Raveau, oenologue responsable du domaine, nous accueille.

Le vignoble

C’est en 1994 que renaît ce vignoble grâce à Gérard Veermeere, conscient des potentialités de ce terroir, qui replante des vignes.

Situé au pied de Flavigny-sur-Ozerain, un des plus beaux villages de France, le vignoble, implanté sur des coteaux exposés sud-sud-ouest, est protégé par des falaises calcaires.

Pour s’imprégner de la culture, Cyril nous invite à le suivre à travers champs, afin de nous rendre sur le vignoble. Il nous en explique les caractéristiques historiques, géographiques et géologiques, il aborde les principes de l’agrobiologie, et évoque les différents cépages utilisés: aligoté, chardonnay, auxerrois, (les blancs), pinot noir, césar (les rouges) et pinot beurot (le rosé).

La dégustation

Les vins du domaine de Flavigny Alesia sont issus d’un des plus anciens vignobles de France. (répertorié avant Charlemagne en 741!!!)

2 médailles d’or attribuées par l’association des Vignerons indépendants de France en 2015, primant l’Auxerrois blanc 2014 et la Gourmandise du colombier, 2012, (un vin issu de raisins passerillés) et 1 médaille d’argent pour le rosé 2015 (IGP côteaux de l’Auxois, Signature) au Mondial 2016 du Rosé à Cannes: un palmarès à faire saliver, des médailles gages de qualité, et confortant mon envie de déguster ces doux breuvages.

C’est en toute simplicité que Cyril partage son savoir sur les vins produits au domaine. Avec passion, il nous conduit de vins en vins, nous expliquant, avec pédagogie, les caractéristiques de chaque vin dégusté. Plus d’un palais a été séduit par des arômes surprenants.Pour ma part, j’ai craqué pour le fameux rosé, de la gamme Signature 🙂 . Pour vous mettre l’eau à la bouche, ou tout simplement trouver des idées d’accord mets vins, n’hésitez pas à suivre le domaine sur Instagram ;-).

J’ai testé pour vous, à vous d’approuver!


Domaine de Flavigny Alesia
Pont Laizan, 21150 FLAVIGNY-SUR-OZERAIN
Contact:  vignoble-de-flavigny@wanadoo.fr / 03 80 96 25 83

Préparer son séjourhttp://www.alesia-tourisme.net/


Photos prises par mes soins

 

 

Le Cassissium à l’heure du printemps des liqueurs

Parce que c’était la nuit des musées

Parce que c’était également le printemps des liqueurs...

Parce que je suis une fidèle du kir à l’apéritif…

Parce que j’aime (re)découvrir ce qui concourt à l’identité de notre belle Bourgogne

Je me suis rendue au Cassissium à Nuits-Saint-Georges pour plonger dans l’univers de notre précieux cassis.

Vous avez dit, printemps des liqueurs?

Pour faire bref, cette journée portes ouvertes, nationale, permet aux amateurs, aux gourmands, aux gourmets de découvrir l’univers d’une des maisons de liqueurs participant à l’événement.

Pour cette 7ème édition, le thème « les liqueurs vous invitent aux voyages » nous rappelle la notoriété de ces doux breuvages exportés à travers le monde, symboles de l’art de vivre à la française.

Parmi les quatre maisons participant à cet événement en Côte d’Or, mon choix s’est porté sur Le Cassissium à Nuits-Saint-Georges.

Le Cassissium : Plus qu’un musée, une douce immersion au pays du cassis

Le musée

Modernité, espace et mobilier atypique…mettent en scène l’histoire de la petite baie noire de façon ludique et interactive.

Les meubles aux formes originales, sont flanqués de tiroirs coulissants et autres ouvertures qui abritent des informations sur le cassis… C’est une réelle invitation à la curiosité: on fouille, on trifouille, on ouvre et referme les différents dispositifs, on s’instruit tout en s’amusant… On est l’acteur de sa visite. En plus, la muséographie plonge le visiteur dans différentes ambiances au fil de son parcours.

A l’occasion du printemps des liqueurs un « parcours à énigmes » était remis aux visiteurs,  rythmant la visite, au gré des indices à trouver, dissimulés ici et là, afin de découvrir les recettes de  6 cocktails, représentatifs de 6 pays visités par Supercassis.

Ça me fait penser, amateurs de devinettes, jeux (…) suivez leur page facebook, pour connaître le(s) jeu(x) en cours… Je dis ça, je ne dis rien!

La première salle explorée, changement d’ambiance: l’heure est venue pour Supercassis de faire son cinéma! Le visiteur plonge dans l’univers du cassis, au moyen d’un film d’une quinzaine de minutes, dont Supercassis est le chef d’orchestre:  de l’ombre à lumière, Supercassis nous conte, avec une pointe d’humour, ses origines, ses particularités botaniques (c’est comme dans le cochon, tout est bon dans le cassis!), la grande aventure de la crème de cassis, ses utilisations tant en pharmacie, cuisine et parfumerie.

La visite de la liquoristerie

Chemin faisant, pause instructive sur la culture du cassis, les différentes espèces (…), à l’extérieur de l’établissement, avant de pénétrer la liquoristerie.

L’immersion se poursuit dans une atmosphère industrielle, avec la visite guidée de la liquoristerie Védrenne :  on est au coeur de la fabrication de la préciiiiiiiiiieuse crème de cassis (celle qui se mêle si bien à l’aligoté!). On a parlé Marc de Bourgogne également 😉

L’espace dégustation: le bar by Le Cassissium

Le Saint Graal: Arrive la dégustation des nombreuses crèmes de fruits, liqueurs et sirops. Futurs visiteurs, soyez courageux, le plus dur est à venir: Le choix du ou des breuvages à déguster! (Rappel: à consommer avec modération 😉 )

L’espace dégustation se compose de deux bars, et de plusieurs mange-debout. L’agencement, spacieux et aéré, permet à chaque visiteur d’être à son aise pour savourer les doux breuvages proposés. La visite s’achève sur un réel moment de partage, d’échange (conseil de dégustation, recettes), de convivialité…Plaisir de l’œil, plaisir du nez, plaisir des papilles…

La boutique

Bienvenu(e)s dans la caverne d’Ali Baba! Les multiples sirops, liqueurs, et autres préparations sont disponibles à la boutique. Des idées cocktail vous sont suggérées afin de vous guider dans vos achats. Il y en a pour petits et grands, entre goodies, friandises au cassis, confitures, pâtes de fruits, nonnettes et gourmandises salées. La richesse de la boutique ne s’arrête pas là! Vous y trouverez aussi un espace dédié au bien être/soin du corps avec toute une gamme de produits à base de cassis. Difficile de résister…!

Pour résumer: Le Cassissium valorise, de façon ludique, notre précieuse baie noire et dépoussière l’image vieillotte que l’on peut avoir des liqueurs ou encore des musées. Animations tactiles, visuelles, olfactives et surtout gustatives, rendent la visite vivante. Alors, vous y allez quand?


Plus d’informations sur : http://www.cassissium.fr/

Découvrir Nuits-saint-Georges: http://www.ot-nuits-st-georges.fr/


Photos prises par mes soins.

1ères Houblonnades, Dijon, Bourgogne.

Parce que je suis dijonnaise, et que j’aime participer aux événements qui se tiennent dans ma ville…. D’autant plus quand ils sont novateurs…

Parce que le concept est culotté: une fête de la Bière dans une capitale des vins…

Parce que la bière est aussi un de mes péchés mignons…

Parce qu’une bande de joyeux lurons de Lyon et St Etienne m’accompagnait…

… J’ai houblonné le we du 2&3 avril!

Houblonnades, quoi que c’est?

Moult articles sont parus sur l’événement dans les différents médias dijonnais et bourguignons, le présentant sous tous les angles. Pour résumer, une bande de copains, une passion: la bière, une envie: faire découvrir le savoir-faire et les produits artisanaux de brasseurs locaux et nationaux, redorer les lettres de noblesse du doux breuvage… Ainsi naissent la Confrérie des Chevaliers de Gambrinus (juin 2015)  et le premier festival de dégustation de bières de par chez nous: les Houblonnades !

Comme pour une saint Vincent,un kit comprenant des jetons de dégustation (1 jeton = 6cl) est vendu avec un verre de dégustation.

FB_IMG_1459717380225

Un bel événement…