Antheuil, dans la Vallée de l’Ouche

Parce que citadine, j’apprécie me mettre au vert….

Parce que la Vallée de l’Ouche est aux portes de Dijon….

Parce que cette vallée offre un patrimoine naturel remarquable…

Parce que j’ai passé, enfant et adolescente, toutes (ou presque) mes vacances scolaires à Antheuil, petit village d’irréductibles sorciers ( si je vous le dis!)…

Parce que j’aime m’y rendre pour me ressourcer….

Parce qu’Antheuil, comme d’autres villages de la Vallée, recèle de trésors cachés

Parce que j’avais envie de partager avec vous, ma madeleine de Proust

Je m’en vais vous conter pourquoi Antheuil est mon coin de paradis:

Quand le temps s’arrête à Antheuil

Dans les rues d’Antheuil

Village comptant moins de 100 âmes, le passé viticole se lit sur les façades de nombreuses maisons: le long de la Grande Rue, on retrouve l’architecture type des maisons vigneronnes des Hautes Côtes.

Antheuil ou le temps suspendu…: En 100 ans, presque rien n’a changé dans ce village niché dans la Vallée de l’Ouche.

 

Le Lavoir

Patrimoine vernaculaire par excellence dans nos villages, le lavoir d’Antheuil est traversé par l’eau issue de la source dite du Bel Affreux, qui, après avoir dévalé la vallée, rejoint l’Ouche. Suivant l’heure et la saison, les rayons du soleil baignent le lavoir d’une douce lumière.

L’église saint Antide

A première vue, rien d’exceptionnel… Néanmoins son histoire débute en 1004, avec la construction d’un prieuré par les moines bénédictins… A vous de partir à la découverte de la suite de l’histoire…

Des légendes, nombreuses, courent quant aux inscriptions en grec sur le bénitier et l’histoire de saint-Antide, qui possédait un grand pouvoir sur les mauvais Esprits… Mais aussi sur le ruisseau, nommé le Bel Affreux ou encore sur la Roche Percée qui surplombe le village…

Peut-être aurez-vous la chance de croiser une habitante, un peu conteuse, un peu sorcière (pas d’inquiétude, c’est une bonne sorcière!), un peu (beaucoup) passionnée par l’histoire du village,un peu bavarde, un peu rigolote, un peu attachante (…) qui prendra grand plaisir à vous raconter les anecdotes et légendes qui participent à l’atmosphère magique et mystérieuse qui règne sur ce petit village.

Quand la Nature sublime Antheuil

Classé Natura2000 (protection de la faune et de la flore), ce site offre un environnement préservé d’une grande qualité: on y trouve même de la glaise!

Le Bel Affreux

A 200 m du lavoir et de l’Eglise, surgit, d’une gueule de pierre, le Bel Affreux. J’aime flâner le long du ruisseau, pour me rendre jusqu’aux grottes, tant l’été, pour la fraîcheur qu’il procure, que l’hiver, pour le magnifique spectacle qu’il donne, en dansant sur les cascades de tuf.

Cette promenade apaisante est un véritable enchantement.

NB: Les grottes ne sont ouvertes au public qu’un jour par an, en octobre, lors d’une journée encadrée par des spéléologues.

La Roche Percée

Lors de mes escapades à Antheuil, j’aime me rendre à la Roche Percée, sur la colline Est, qui domine le village et offre une vue remarquable sur la vallée. Depuis le village un sentier vous y conduit.

SAM_1480-01_resultat

Profiter du paysage, d’un coucher de soleil, de la flore…. Juste être.

Antheuil ou l’invitation à prendre le temps

Quand je me rends à Antheuil, j’aime prendre le temps… Le temps d’observer la faune et la flore qui m’entourent….

Le temps de partager des moments privilégiés avec des proches…

Le temps de flâner le long de chemins de traverse, quelque soit la saison…

Le temps d’un coucher de soleil…

 

…Et vous, où se cache votre petit coin de paradis?


Photos prises par mes soins


Découvrir la Vallée de l’Ouche, préparer son séjour: 

– Office de Tourisme de Bligny-sur-Ouche

– Office de Tourisme Ouche et Montagne

– Côte d’Or Tourisme 

Découvrir les contes sur Antheuil: 

20160821_195302-01_resultat
Demandes et informations à jchanussot0461@orange.fr

 

 

 

Publicités

Randonnée dans le Val-Suzon

Parce que la dijonnaise que je suis avait envie de s’aérer…

Parce qu’avec une amie, nous avions une soudaine envie de se faire une petite randonnée

Parce qu’à 10 minutes de Dijon il y a la Réserve Naturelle Régionale (R.N.R.) et Forêt d’Exception du Val-Suzon…. Un rendez-vous privilégié pour les amoureux de la nature.

Parce que ce milieu préservé offre une multitude de possibilités de randonner

Nous nous sommes donc retrouvées sur un parking, le long de la D7, liant Messigny-et-Vantoux à Etaules, pour un après-midi nature, ensoleillé, sportif et convivial!

Le sentier du Bouton d’Or

A l’origine ce sentier est un boucle de 76 km qui s’effectue sur 2 jours et offre un tour complet du Val-Suzon. Heureusement pour les promeneurs dijonnais, une multitude de variantes est possible en empruntant d’autres sentiers notamment le GR7, GR2, « bleu » et « rouge » du Club Alpin.

Carte IGN en main, sac sur le dos, nous voilà prêtes à crapahuter!

On attaque d’entrée par une montée soutenue (seul point qui justifie le niveau de difficulté moyen de cette randonnée), sur plusieurs centaines de mètres : accéder aux Balcons du Suzon, ça se mérite! Au fil des pas dans le sous bois, le paysage commence à se métamorphoser… Jusqu’à deviner au travers des branches, de spectaculaires falaises, dominant les vallonnements boisés.

Impossible de trouver le parcours effectué tellement les itinéraires possibles sont nombreux, vous trouverez ici, une dizaine de propositions de randonnée.

Des points de vue remarquables

C’est après 4 ou 5 km de marche que nous sommes arrivées sur les premières falaises, premier point de vue qu’offre le sentier effectué. A peine quelques centaines de mètres plus loin, un second point de vue, où nous avons pris le temps de nous arrêter, juste pour admirer le paysage qui se déployait sous nos yeux. Tout simplement dépaysant!

Un espace naturel préservé

Le réseau de sentiers permet de découvrir la forêt du Val-Suzon, aménagée pour accueillir les promeneurs tout en préservant la nature.

Le Val-Suzon est l’un des sites floristiques les plus riches de la Bourgogne « calcaire ». Au cours de ma balade, mon regard s’est principalement posé sur des anémones hépatiques.

Afin de profiter pleinement de votre échappée nature, je vous recommande les clés de forêt, proposées par l’ONF  ainsi qu’un coup d’oeil au site natura2000 de la montagne dijonnaise qui vous présente les habitats naturels, espèces présentes ainsi qu’une galerie d’images du Val-Suzon.

un tit remontant

Après l’effort (16km en 4h15), le réconfort!


Attention: En raison d’un relief souvent pentu, la plupart des sentiers s’adresse à de bons marcheurs.


Photos prises par mes soins

Poésie d’un coucher de soleil…Episode IV

On ne l’avait pas vu depuis un certain temps pour ne pas dire un temps certain… Et vendredi, miracle, ses rayons sont venus donner un coup de fouet au moral des dijonnais… L’épisode n’aura duré que 24h, mais quel bonheur d’avoir pu en profiter!

C’est au Mont Afrique, à quelques kilomètres au Sud de Dijon, sur les communes de Corcelles-les-Mont et Flavignerot, que je suis allée admirer la parade du coucher.

Parce qu’on a vu le soleil se coucher

Lieu de promenade privilégié des dijonnais, le Mont Afrique culmine à environ 600m, il offre une vue imprenable sur Corcelles-les-Mont, les prémices de la Vallée de l’Ouche avec notamment la statue de Vierge à l’Enfant du monument à Notre Dame d’Etang, culminant sur la montagne du même nom  et l’imposant viaduc ferroviaire de Velars-sur-l’Ouche… Différents sentiers de randonnée permettent d’accéder au sommet du Mont Afrique, tout en découvrant les communes environnantes.

Prises par le temps, nous avons laissé notre véhicule au pied du relais hertzien. Nous avons flâné pendant une demi-heure sur le chemin de ronde…

…Avant de nous installer, pour partager, non seulement un moment convivial, mais également un coucher de soleil qui a embrasé le ciel.

Du Mont Afrique à Alesia

J’avoue que cette appellation insolite m’a toujours intriguée… L’exotisme du toponyme (pour lequel on ne trouve pas forcément l’origine exacte) ferait vraisemblablement référence à un corps auxiliaire des légions romaines, constitué de troupes africaines, qui aurait stationné à cet endroit lors de la bataille dite « de Dijon » qui précède celle d’Alésia en 52 av. J.-C. A ce propos, quelle que soit la polémique autour de la localisation de cette célèbre bataille, connaissez-vous le Muséoparc Alesia?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous invite à découvrir le récit de Papilles en balade sur ce site remarquable.


Pour apprécier d’autres images de couchers de soleil, je vous renvoie vers les Episodes I, II et III.


Photos prises par mes soins.

 

Echappée à Bellefontaine

Parce qu’avec trois amies (un peu amoureuses de leur région, un peu _ beaucoup  _ instagrammées ), nous avions envie de profiter pleinement de notre dimanche, de changer d’air, de tenter une expérience nouvelle…. Nous avons décidé de nous lancer pour une randonnée en raquettes, à deux pas de chez nous.

Morbier, Pontarlier, Les Rousses… Finalement, c’est à Bellefontaine que nous nous sommes rendues, ne me demandez pas pourquoi, car nous-même, au final, on ne sait pas trop!

Une randonnée en raquettes

Amatrices de randonnées en tous genre, aucune d’entre nous n’avait fait de raquettes. N’étant pas de grandes fans de ski de piste, ayant déjà testé le ski de fond, c’est avec une logique implacable que nous avons fait notre choix.

Le temps d’un chocolat chaud, nous avons arrêté notre parcours: c’est le sentier les baganiers, 6.5 km, dénivelé moyen que nous tentons pour cette première expérience!

Balisage et signalétique au top, puisque la fine équipe que nous formions, ne s’est pas égarée dans les montagnes du Jura.

Rupture et ressourcement

Même si le soleil a tardé à montrer le bout de son nez, la brume de fin de matinée, a donné une atmosphère romantique à notre randonnée. Plaisir des yeux…

Dès les premiers mètres, nous voilà à crapahuter entre les conifères, un parfum boisé nous emporte, le rose nous monte aux joues: première montée, effectuée!

Quel plaisir de déambuler au coeur de ces bois, de respirer un air « pur », vivifiant, de se laisser bercer par la douce mélodie du ruissellement ici et là de cours d’eau.

Pique-nique avalé (et arrosé), soleil levé, comme l’impression qu’une seconde journée de randonnée commence en raison des paysages totalement transformés, pour ne pas dire magnifiés, par le rayonnement de l’astre!

Simplicité et convivialité

Parce que nous avons partagé un moment simple, entre nous, au coeur de la nature francomtoise: nous avons marché, ri, pris des photos…mangé, ri, admiré le paysage, pris d’autres photos… découvert les raquettes, chuté… Une journée où nous nous sommes retrouvées, loin de notre quotidien et dans la bonne humeur!

La Bourgogne-Franche-Comté ou le paradis des gourmands

Ma gourmandise me faisant cruellement défaut (je crois que ce n’est plus un secret…), nous nous sommes arrêtées dans une fruitière, histoire de faire le plein de bons produits locaux.

Au hasard de notre route retour, c’est à la ferme du Grand Vallier que nous avons fait notre halte gourmande. Tous ces produits, ces effluves…. saucissons aux mille parfums, morbier, cacouyard, tomme de vache, cancoillotte … boissons, miel, diverses gourmandises sucrées et salées…que de miameries… je suis au paradis!

En prime, le ciel nous a fait un joli cadeau pour le trajet retour!

Une super sortie pour un prix mini

A moins de 2h en voiture depuis Dijon (147 km), il faut compter environ 40€ en carburant et péage pour une voiture moyenne.

Différents circuits de randonnée en raquettes sont possibles (différentes distances, dénivelés), comptez 7€ la journée pour la location de raquettes et bâtons.

Afin de réduire les frais, et d’être affranchies de tous horaires pour nous restaurer, nous avons opté pour un pique-nique, consommer le long de notre circuit.

Pour résumer, pour 23€ , je me suis offert une journée originale, dépaysante et de détente au coeur d’une nature préservée: le rêve!

Comme une envie d’y retourner… Et vous, oserez-vous tenter la rando en raquettes?


Pour plus d’informations, ou préparer votre escapade:

site de Bellefontaine : http://www.bellefontaine-hautjura.fr/

Tourisme dans le Haut-Jura 

Franche-Comté Tourisme

Je vous recommande de jeter un oeil au récit de cette journée de mon amie Alex:

Dans les jumelles d’Alexandra


 

Photos prises par mes soins.

 

Poésie d’un coucher de soleil…Episode II

Quand le Roi soleil fait sa parade

Parce que j’aime les dégradés de couleurs qu’offre un coucher de soleil…

Parce que chaque coucher de soleil est singulier….

Parce qu’un coucher de soleil, c’est universel….

Parce qu’un coucher de soleil, c’est romantique….

Parce que je suis retournée sur le plateau de Talant, pour voir les arbres danser…

 

Poésie d’un coucher de soleil…Episode I

Flâner dans le vieux Talant

En attendant que le roi soleil commence sa parade du coucher, je me suis promenée dans les rues du Vieux Talant…

Voir le soleil se coucher

Parce que j’aime les dégradés de couleurs qu’offre un coucher de soleil…

Parce que chaque coucher de soleil est singulier….

Parce qu’un coucher de soleil, c’est universel….

Parce que sur le plateau de Talant, on y voit les arbres danser…

 

 

Flâner à Baulme-la-Roche

Parce que citadine, j’éprouve le besoin de me mettre au vert, et que j’aime les villages restés authentiques et la nature préservée.

Un village pittoresque

Entre Vallée de l’Ouche et Auxois, ce village d’une centaine d’âmes, offre un cadre authentique. Le badaud prend plaisir à flâner dans les rues s’arrêtant ici et là pour admirer les façades de pierre, vestige d’un autre temps, ou à faire une halte près du lavoir, halte certainement rafraîchissante en été. (j’irai tester!)

Au pied de la falaise qui surplomble Baulme-la-Roche, des tables de pique-nique accueillent les promeneurs pour une halte.

Ne cherchez pas à vous stationner dans le village aux rues étroites : sur la gauche, à la sortie du village, un parking est à la disposition des visiteurs, randonneurs et/ou promeneurs.

Un site de promenade privilégié…

Inscrit au patrimoine naturel depuis 1942, ce site de pelouses calcaires, offre une grande richesse faunistique et floristique en toute saison.

Un sentier de 500m, plat, destiné aux piétons et notamment aux personnes à mobilité réduite, accessible depuis la départementale entre Pasques et Baulme-la-Roche, facilite l’accès aux falaises, qui dominent le village d’une bonne centaine de mètres.

Quand on est instagrameuse instagrammée, on est contente d’y trouver de belles flaques, pour faire des « puddles »!

…Menant à un point de vue exceptionnel

Et au bout du sentier, les falaises…. Une vue imprenable sur l’Auxois.

En admirant le paysage, peut être aurez-vous la chance d’apercevoir un faucon pèlerin…

Lieu de qualité pour voir le soleil se coucher, je vous invite, si vous ne l’avez pas déjà fait, à jeter un oeil à mon article Poésie d’un coucher de soleil …Episode III ! 


Photos prises par mes soins


Une fois n’est pas coutume, je vous recommande vivement Papilles en Balade qui vous raconte sa Balade à Baulme-la-Roche. Enjoy!