Ma 2ème Saint-Vincent, à Mercurey

Parce que ça faisait bien longtemps que je n’avais pas eu l’opportunité de pouvoir partager une belle expérience avec vous….

Parce que j’avais adoré ma 1ère Saint-Vincent Tournante à Irancy

Parce que cette année, le temps s’annonçait clément pour l’occasion….

Parce que la team @igersbourgogne organisait un instameet (comprenez rencontre de fans d’Instagram, amoureux de la Bourgogne et de la photo/photo mobile) en partenariat avec l’Office de Tourisme et des Congrès du Grand Chalon  pour cet événement….

Parce que chanceuse, j’ai gagné un pass – kit TER pour me rendre à Mercurey…. (Bien que consommation d’alcool rime avec modération)

Parce que bourguignonne, je ne pouvais pas passer à côté de cette Saint-Vincent Tournante 2017….

Je m’en vais vous conter pourquoi je risque fortement de participer à l’édition 2018…

Quand Saint-Vincent rime avec tradition bourguignonne

Commençons par le commencement avec un petit rappel historique : Apparues au Moyen-Age, c’est en janvier 1938 que la confrérie des chevaliers du tastevin relance les manifestations liées à la Saint-Vincent en organisant la première Saint-Vincent tournante d’envergure à Chambolle-Musigny. (défilé des confréries, intronisation et ouverture des caveaux).

Evénement phare des festivités vigneronnes, ce sont les villages de Mercurey et Saint-Martin-sous-Montaigu qui ont eu l’honneur d’accueillir cette 73ème Saint Vincent Tournante .

Parce que la Saint-Vincent rime avec découverte d’une appellation

Pour la troisième fois depuis 1962, la Saint-Vincent Tournante s’est installée au coeur de l’appelation Mercurey. Dans le kit de dégustation, un flyer réalisé par l’Association des Sommeliers de Bourgogne, présente les millésimes à déguster: Les spécificités des Mercurey Blancs 2014 et 2015, et celles des Mercurey Rouges, 2011,2012,2013 et 2014.

En amont de la manifestation, différentes vidéos diffusées notamment sur les réseaux sociaux, permettaient d’appréhender l’appellation à découvrir qui comprend 85 Climats (dont 32 en premier cru): j’ai apprécié celle réalisée par le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB).

Enfin, la description faite par Olivier Poussier , meilleur sommelier du monde en 2000, finit de dresser le portrait de cette appellation: « Les beaux vins de Mercurey possèdent une certaine densité, une matière qui leur permet de (…) vieillir quinze à vingt ans, dans des millésimes solaires. Ce sont des pinots noirs très structurés, assez tanniques qui naturellement demandent du temps avant d’être bus »

Parce que la Saint-Vincent rime avec découverte d’un village viticole

Situé au cœur de la Bourgogne, entre la Côte d’Or au nord et le Beaujolais au sud, le village de Mercurey, qui compte un peu plus de 1 200 habitants, est un village à vocation essentiellement viticole : plus du tiers de la superficie de la commune est planté de vignes. Mercurey est considéré comme le chef de file des crus de la côte Chalonnaise. 

De la pierre, du fer, du bois, du vert et l’architecture spécifique de maisons vigneronnes…Bref, la Bourgogne, comme on l’aime: authentique!

Parce que la Saint-Vincent rime avec bénévoles

On note tout le savoir-faire, voire même le talent, de l’ensemble des acteurs ayant oeuvré pour la réussite de cette Saint-Vincent.

Outre un programme rythmé par les cérémonies traditionnelles le samedi, le badaud pouvait, au gré de son errance,

  • découvrir 8 thèmes/quartiers ( les vins de Mercurey dans le monde, dictons et coutumes, gastronomie/accords mets/vins, les métiers de la vigne et du vin en 1900…),
  • profiter d’un des 26 points de restauration proposant prioritairement des produits bourguignons (autant dire qu’il y en avait pour tous les goûts),
  • et, en flânant d’un point de dégustation à l’autre, (13 points de dégustation au total, 3 pour les millésimes blancs, 10 pour les millésimes rouges),
  • profiter des animations pour petits et grands: caveau pour enfants, expositions, musique, déambulations, vols de montgolfière et ballon dirigeable….

Bref, tout un programme!

Parce que la Saint-Vincent rime avec partage, convivialité, produits du terroir …

Record d’affluence pour cette édition 2017 avec plus de 100 000 personnes accueillies sur Mercurey et Saint-Martin-sous-Montaigu, dont 60 000 sur la seule journée de samedi! Ce sont, à priori, 15 000 bouteilles qui ont été ouvertes pour l’occasion.

Présente justement le 1er jour, je comprends mieux pourquoi il nous était parfois difficile d’accéder au précieux breuvage (notamment blanc!) à déguster. Patience et bain de foule était de rigueur, le tout dans la bonne humeur, évidemment!

A l’image de l’an passé, un esprit bon enfant règne dans les rues. Les groupes d’amis arborent des accessoires et tenues vestimentaires parfois improbables, souvent drôles, signe distinctif de ralliement.

J’ai entendu dire, que l’année prochaine, la Saint Vincent aura lieu à Prissé, pour célébrer le vignoble du cru Saint-Véran… En serez- vous?


Photos prises par mes soins


Plus de photos de la Saint Vincent 2017, c’est par ici 🙂

Le teaser officiel de la Saint-Vincent 2017, c’est ici 🙂

Plus d’information sur les vins de Bourgogne : http://www.vins-bourgogne.fr/


Remerciements

  • à Amélie de l’Office de Tourisme et des Congrès du Grand Chalon pour l’organisation, les kits dégustation
  • à la team des @igersbourgogne pour cette journée vineuse
  • à la SNCF /TER-Bourgogne-Franche-Comté pour la logistique d’une intermodalité sans faille

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Ma 2ème Saint-Vincent, à Mercurey »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s